Ampoules LED : elles reçoivent le Prix Nobel de Physique

Les ampoules LED à l’honneur du Prix Nobel 2014

C’est un tournant dans l’histoire de la LED : en octobre 2014, trois chercheurs ont reçu le Prix Nobel de Physique 2014 pour avoir réussi l’exploit de produire le la lumière bleue grâce à des semi-conducteurs. Or c’est justement ce composant qui est utilisé dans la fabrication des ampoules LED. Indirectement, c’est donc la performance et l’écologie des led qui sont récompensées.

Deux Japonais et un Américain

Isamu Akasaki (85 ans) et Hiroshi Amano (54 ans) sont chercheurs à l’université de Nagoya au Japon.  Shuji Nakamura (60 ans) est professeur à l’Université de Santa Barbara aux Etats-Unis.

Au début des années 90, ils ont travaillé ensemble (Nakamura est né au Japon et il y travaillait à cette époque) sur l’utilisation des composants semi-conducteurs pour générer une lumière bleue intense et stable dans la durée.

Cela n’a l’air de rien, mais c’est un véritable exploit. Auparavant, il avait fallu 30 ans de recherche pour parvenir à produire une lumière blanche mêlant 3 couleurs primaires (le bleu, le vert et le rouge).  Dès 1962, les diodes rouges et vertes avaient pu être obtenues. Mais la bleue restait un casse-tête. Grâce à la découverte de ces chimistes opiniâtres, les ampoules led ont enfin pu être inventées. La création de ces ampoules à basse consommation est une petite révolution technologique car elles sont nettement moins gourmandes en énergie,  plus écologiques (elles ne contiennent pas de mercure), et d’une durée de vie beaucoup plus longue.

Des chimistes à l’origine de nombreuses inventions

Akasaki, Amano et Nakamura méritent amplement ce Prix Nobel de Physique car ces scientifiques géniaux n’en sont pas à leur coup d’essai.

Avant les ampoules led, leurs découvertes ont déjà permis de multiples innovations.

En 1989, ils parviennent à perfectionner le procédé de croissance de nitrure de gallium sur du saphir. A partir de là, il sera alors possible de créer une diode qui servira pour les ultra-violets.

Deux ans plus tard, Nakamura a l’idée de rajouter l’indium, un autre composant. Grâce à lui, en 1993, on fabrique la première diode capable d’émettre dans le bleu. Trois ans plus tard, le premier laser bleu voit le jour et d’autres chercheurs se lancent alors dans la création du Blu-ray.

LED Field ampoules LED

 

photo by: